Les Échos du Désert

Tyr la vulnérable

Où le roi-sorcier d'Ulric tente de voler un vieux trésor de Tyr

Author: Mite
Mood: Radiant Night
Song: Caravan Palace – Lone Digger

Nous nous retrouvons chez Quam Un-oeil le soir venu. Tout le monde est dans la salle commune, un air soucieux sur chaque visage. Le Gris est notoirement absent, quelques glyphes dessinés dans le cendre suggèrant de ne pas l’attendre pour dîner. Le regard du groupe se dirige inconsciemment à travers les murs de l’abode de Quam en direction des warrens, d’où des cris ont encore retentis durant toute la journée. “Poslovnih ruckova … dîner d’affaires mon oeil” grommelle Mite à tout le groupe, mais on peut malgré tout lire l’inquiétude dans son regard.

Les pensées de Mite vont à sa Famille. Elle a détruit beaucoup de rats infectés dans les derniers jours, et elle confirme que la source semble s’être tarie. La Famille a cependant vu beaucoup de templiers dans l’Under-Tyr, qui semblent à la recherche de quelque chose. Elle n’en sait pas plus pour le moment, car l’Under-Tyr subit les mêmes guerres de territoire qu’à la surface. Chaque faction garde son espace vital farouchement. La Famille confirme que les Iron Rats ont bien fait leur livraison de nourriture.

Balkan confirme la disparition du cadavre, ou de la statue, de cristal. Avec ses contacts dans la Veiled Alliance, il a monté une liste de vingt suspects et suspectes potentielles. Ce sont toutes des personnes de confiance au sein de l’alliance et qui avait un accès personnel à la cachette du cadavre de cristal. La Mul est toujours sur la piste de ses parents. Et la druide semble inquiète au sujet d’un arbre de vie en danger à proximité de Tyr.

Une autre journée semble nécessaire afin de tirer chacun de ces fils et voir ce qui semble le plus urgent.


Le soleil levant implacable rappelle à Mite et Balkan la proximité encore récente du festival du High Sun. Le duo se dirige vers les grandes portes du Caravan District afin d’éliminer des voleurs ou voleuses potentielles du cadavre de cristal. Pour eux deux, se fondre à la ville est une seconde nature, même dans la foule disparate du petit matin. Avant longtemps, les deux ont trouvé le mendiant servant de contact pour les différentes factions de la ville. Une courte discussion s’ensuit, un échange de pièces de céramique, et une série de noms sont rayés de la liste. Mite et Balkan quitte le mendiant avec une liste raccourcie ne contenant plus que sept noms.

Pendant ce temps, la Mul descend dans l’ancien quartier des esclaves afin de retrouver la trace de ses parents. Elle apprend que les mines de Tyr sont reparties. Beaucoup de gens qui avaient fuit dans les collines après la morte de Kallak sont revenues. Les mines sont cependant à une ou deux journées de marche, alors il n’est pas possible d’aller voir ce qui se passe durant la journée. La Mul essaie aussi de contacter des personnes revenues récemment d’Ulric, où ses parents auraient été envoyés, afin d’obtenir des nouvelles, mais sans succès jusqu’à maintenant.

La druide effectue quelques rituels afin de répondre aux questions qui sont ressorties de la soirée précédente. Elle apprend que le cadavre de cristal est sorti de la ville durant la nuit précédente, entre le coucher du soleil et le lever du soleil. Mite et Balkan retournent voir le mendiant avec des rations et apprennent que le seul groupe qui est sorti le matin est une caravane de la Maison Vaudron, une des maisons principales de Tyr spécialisée dans le commerce du métal. Mite et Balkan se disent qu’il est possible que le cadavre de cristal soit sorti d’une des deux autres portes de Tyr, la porte du stade ou la porte des templiers, mais le temps manque pour aller vérifier. Mite en profite néanmoins pour avertir le mendiant des incursions des templiers dans l’Under-Tyr, en échange de quoi le mendiant mentionne en souriant narquoisement que “le Gris est occupé, mais qu’il reviendra lorsque vous aurez besoin de lui …”

Par la suite, la druide rejoint son compagnon de la Veiled Alliance. Main dans la main, les deux druides effectuent le rituel et prennent le contrôle de deux oiseaux de la ville. Elle et lui se dirigent à l’extérieur de la ville vers ce que la druide pense être l’arbre de vie. Après cinq heures de vol, elle arrive près des limites des champs de Tyr, où le sol semi-fertile laisse sa place à la rocaille omniprésente d’Athas. Entre deux roches, elle voit un tourbillon de poussière anormal, persistant. En atterissant, le tourbillon s’estompe, montrant une jeune pousse de vigne vigoureuse, poussant insolemment entre deux rochers stériles.

Son compagnon attire son regard plus loin. À l’horizon, éclairé par le soleil couchant, un petit campement semble s’installer. Un kilomètre de vol confirme qu’il s’agit d’un camp, installé discrètement entre deux escarpement rocheux. Des templiers, un arcaniste, des soldats … près de seize personnes au total, en plus de deux tembos. Les tabards n’attirent pas l’attention de la druide, mais son compagnon entre dans un état d’excitation visiblement important. Les deux oiseaux relâchent leur trance et retournent dans leur corps originels, étendu dans le jardin de la Veiled Alliance. La druide se redresse sur son coude et jette un regard interrogateur sur son compagnon, qui semble toujours sous le choc.

“Des tabards de la ville d’Ulric ! Le roi-sorcier d’Ulric vient voler l’arbre de la vie de Tyr !”


Mite crache par terre dans la cour de la villa de Quam. “Ulric, mrzinja trgovci ! On ne peut pas les laisser manigancer aussi près de la ville.” La Mul vérifie inconsciemment les lanières de cuir de son armure. “Je connais des gens …” dit-elle. “Des anciens gladiateurs, des anciennes combattantes, et qui s’ennuient des glorieux combats de l’arène. Je peux probablement les convaincre, vu les circonstances …” Balkan acquiesce et affirme pouvoir faire la même chose pour la Veiled Alliance. Mite se lève et dit qu’il est temps de contacter ses alliés. Il part lui-même contacter sa Famille, afin d’avoir des scouts pour le lendemain. Il en profite pour laisser un message aux Iron Rats, destiné au Gris.

Tout le monde est d’accord de ne pas mentionner l’arbre de vie pour le moment. La Veiled Alliance vient de se faire voler le cadavre de cristal, démontrant la présence d’agents doubles en son sein. L’arbre de vie ne doit pas tomber dans de mauvaises mains, et servir de canal arcane pour la magie maudite des rois-soricers.

Le sommeil vient tardivement ce soir-là.


L’aube n’est pas encore levée que les différents groupes se séparent à la sortie de Tyr. Les alliéEs attaqueront directement le campement, tandis que les héros et héroïnes protègeront le site de l’arbre de vie. Après une bonne demi-journée de marche, le groupe arrive au site de l’arbre de vie, pour voir qu’il est sous le coup d’un vent rugissant, qui rend le mouvement difficile. Le groupe voit les deux tembos de la veille, qui semblent blessés et prisonniers de deux tourbillons près de la pousse de vigne trouvée la veille.

La Mul engage le combat avec l’un des tembos et le cloue impitoyablement au sol. La présence de la druide semble calmer légèrement le vent, qui pousse néanmoins les héros et héroïnes un peu partout sur le terrain. Après la mort des deux tembos, le vent tombe définitivement et le sable redescend lentement au sol. La druide en profite pour charmer un lézard, afin d’avertir le groupe si des intrus s’approchent.

Pendant ce temps, la Mul, poussée par Mite, dégage les roches autour de la pousse de vigne, dégageant une énorme dalle d’un âge indéfinissable enfouie sous le sable. En pousant la dalle, une odeur de mousse et d’humidité remplit l’air. Sous la dalle, un long corridor semble avoir été creusé dans la pierre. Le corridor est couvert de mousse et de vigne. L’envers de la dalle est pareillement couvert de mousse.

“Et bien, en voilà une surprise.” L’arrivée impromptue du Gris surprend jusqu’au lézard de la druide. Celui-ci descend de son perchoir sur une excroissance rocheuse et s’approche de l’ouverture. Il amène deux longueurs de canevas, en utilisant une pour cacher les montures du groupe et une autre pour cacher l’entrée de la caverne. Le Gris esquisse une courbette semi-révérencieuse, et le groupe pénètre dans l’ouverture humide de la grotte.


Le Gris intercepte Mite avant que celui-ci entre dans la grotte. “Alors, on ne peut plus faire confiance à la Veiled Alliance, apparemment, hum ? Quelle surprise. " murmure le Gris, accroupit sur le sol, à l’oreille curieuse de Mite. Celui-ci sourit narquoisement et roule des yeux. “Il a été suggéré de planter la cocotte de l’arbre de vie devant la nouvelle tour de la Veiled Alliance. Mais tu vois, selon moi …” Mite dessine alors quelques gestes dans la tieflangue des Iron Rats, ce qui fait briller les yeux du Gris.

Mite sourit en voyant le regard avide du Gris. “Après tout, on sait à qui faire confiance …”

Comments

Antoineql drstupid

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.